Bannière Faculté des arts École des arts visuels et médiatiques

Exposition de Jérôme Bouchard – Près des lignes

Du samedi 12 novembre au vendredi 23 décembre 2016

Le titre de l’exposition, Près des lignes, évoque trois principales pistes de lecture pouvant s’influencer, se compléter ou se neutraliser.

Près des lignes désigne un aspect de mon processus de création amorcé en 2011. À l’aide de micropochoirs que je compare aux découpes de stencil japonais (katagami), mes actions visent à arracher, décoller, piquer dans les surfaces, le plus près possible de lignes contours prédécoupées afin de dégager des microsurfaces. Ainsi, vues de près, les traces qui constituent les tableaux témoignent d’utilisation de colles et d’outils coupants, mais aussi de gestes précis, répétitifs et programmatiques, intégrant des savoir-faire traditionnels et industriels, revisitant ainsi certains acquis de la peinture à travers l’histoire.

Près des lignes évoque aussi la frontière qui sépare le Canada des États-Unis. Les dessins qui ont servi à la réalisation des tableaux proviennent de données autour de la frontière entre le Québec et des États voisins (New York, Vermont, New Hampshire, Maine). J’ai travaillé à partir d’images, d’objets et à partir de données chiffrées afin d’interroger la représentation d’un lieu limitrophe et, plus largement, les enjeux liés à l’utilisation croissante de la géomatique.

Plus encore, Près des lignes désigne ma position médiane entre une approche disciplinaire – la peinture – et mes préoccupations extradisciplinaires – la géomatique. Il est clair que mes propositions picturales sont informées par le rôle de la géomatique dans la construction du paysage sans pour autant être subordonnées aux principes et aux méthodes de la production cartographique. Loin de rechercher une équation parfaite entre un énoncé (qui serait celui de la science géomatique) et mes stratégies formelles (travail de la couleur et utilisation de micropochoirs), mes tableaux misent plutôt sur des écarts. Ils cherchent à brouiller les pistes entre un discours issu de préoccupations extradisciplinaires et la pleine capacité des formes à générer des significations de façon autonome.

Galerie Roger Bellemare
Galerie Christian Lambert
372 Rue Sainte-Catherine Ouest,
Suites 501-502
H3B 1A2 Montréal (Québec)
Canada