Bannière Faculté des arts École des arts visuels et médiatiques

Bienvenue à l’École des arts visuels et médiatiques

Qu’est-ce qu’une école d’art dans une structure universitaire? Afin de répondre à cette question, un portrait historique s’impose. Rappelons que l’École des beaux-arts de Montréal est fondée en 1922 et qu’elle est l’une des premières écoles d’art à voir le jour au Canada. Elle est intégrée au Département des arts plastiques en 1969 au sein de la constituante montréalaise du tout nouveau réseau des Universités du Québec. En l’an 2000, le Département adopte l’appellation d’École des arts visuels et médiatiques. Cette nouvelle dénomination évoque à la fois ses lointaines origines tout en rendant compte de l’étendue de la formation qui y est offerte. C’est en 2003 que l’École instaure un tout nouveau programme d’études offrant une formation disciplinaire initiale, ouverte sur les problématiques actuelles de l’art et la conduite de projets multidisciplinaires. En misant sur la transmission des savoirs artistiques et esthétiques liés au domaine des arts actuels et de sa pédagogie, elle fait figure d’école phare par le rayonnement éloquent de ses diplômés sur la scène artistique nationale et internationale.

Partie intégrante de la Faculté des arts, qui regroupe les domaines d’étude en musique, danse, théâtre, design, histoire de l’art et lettres, l’École s’est donné le mandat de transmettre et de renouveler la vitalité des savoirs de la pratique et de la pensée artistiques dans la société québécoise. Ce mandat s'incarne à tous les cycles universitaires, allant des programmes de certificat, de baccalauréat et de maîtrise, jusqu’au programme de doctorat, et ce, à même des activités d'enseignement, de création et de recherche dans les pratiques diversifiées de l’image, de l’objet, de l’espace, des arts médiatiques, de la pédagogie artistique et de la théorie sur l’art. Chacun de ces volets de l'activité artistique se dissémine entre les savoirs et les savoir-faire liés à des pratiques variées : dessin, peinture, sculpture, robotique, arts d’impression, photographie, art vidéo, art sonore, art performance, didactique et psychopédagogie. Les étudiants inscrivent ces pratiques dans divers milieux, que ce soit par des stages professionnels, des expositions hors murs ou autres projets d’intervention publique.

Les compétences variées et complémentaires du corps professoral, des chargés de cours et du personnel de soutien contribuent à l’exceptionnelle reconnaissance de l’École ici comme à l’étranger. L’École dispose d’une impressionnante infrastructure au sein de ses nombreux ateliers spécialisés autant en arts visuels qu’en arts médiatiques; une ressource inégalée et reconnue à travers tout le Canada. Elle possède des ateliers de moulage et de façonnage, de métal, de bois, de céramique, de robotique, de montage vidéo et audio, ainsi que le CDEx, un espace interdisciplinaire d'exposition et d’expérimentation mis à la disposition des étudiants de la maîtrise.

L’École offre également des programmes d’encadrement, de recherche, de diffusion et de soutien financier exceptionnels : le programme international de conférenciers ICI; le centre HexagramCIAM; de nombreux groupes de recherche financés par le FRQSC, le CRSH et le MELS; un service de monitorat pour les étudiants du baccalauréat et du certificat; un vaste programme d’échanges avec de nombreux pays, dont la France, l’Angleterre, l’Irlande et les États-Unis; des expositions professionnelles de travaux étudiants; de nombreuses bourses d’études et de recrutement et des charges de cours pour les étudiants des cycles supérieurs.

L’École des arts visuels et médiatiques revendique aujourd’hui encore cet esprit de collégialité, forte d’un sentiment d’appartenance et d’une identité qui lui sont spécifiques, tout en occupant un créneau depuis longtemps reconnu au sein de la structure universitaire de l’UQAM. Voilà une école d’art où création et pédagogie s’inscrivent dans une vision actuelle et un esprit novateur de transmission de l’art qui se fait aujourd’hui.