Bannière Faculté des arts École des arts visuels et médiatiques

Dans ses œuvres, Robert Saucier questionne la relation entre l'art et la technologie du numérique. Ses installations sculpturales amplifient la magie des technologies tout en exposant la futilité de certaines de leurs utilisations : les diverses composantes électroniques utilisées servent de modèle à la composition des œuvres et à leur structure conceptuelle, tandis que les dispositifs sonores renvoient aux grands moyens de communication, tels la radio, la télévision et l’Internet, qui envahissent notre espace physique et intellectuel.

Depuis 2003, Saucier concentre ses efforts sur des installations robotiques sonores d’envergure, réalisées en collaboration avec The Kit Collaboration du Royaume-Uni. Un premier projet, Infrasense, aborde l’univers des virus biologiques et informatiques. Tel un parasite qui se déplace de ville en ville, Infrasense agit comme un porteur de virus furtifs. Jamais identique, l’installation s’adapte à son lieu de présentation, tant dans sa disposition que dans son contenu, utilisant à chaque fois la langue appropriée pour approcher son public. Un second projet, Virutorium, se présente comme un crématorium mobile pour virus informatiques morts. Le visiteur prend le rôle d’un vecteur viral qui transforme l’aspect même de l’installation et s’inscrit dans un continuum dynamique. Radiobolus, en cours de réalisation, explore la façon dont la musique populaire est utilisée dans les campagnes publicitaires d’institutions militaires.

Photo de Robert Saucier

Robert Saucier

Unité : École des arts visuels et médiatiques

Poste : Professeur

Langues : Français / Anglais

Courriel : saucier.robert@uqam.ca

Téléphone : (514) 987-3000 poste 4076

Local : J-4150

Domaines d'expertise

  • Arts visuels et médiatiques
  • Sculpture interactive et robotique

 

Informations générales

Unités de recherche

  • Centre interuniversitaire des arts médiatiques Hexagram-CIAM
Enseignement et supervision

Cours

Direction de thèses et de mémoires (Depuis 2006) et d’essais doctoraux (depuis 2014)

  • Massicotte-Rousseau, Jean-Sébastien. (2017). Approprier, transformer et (re)contextualiser : une pratique artistique qui amalgame temps, échelle et hasard dans une pensée absurde. (Mémoire de maîtrise). Université du Québec à Montréal.

  • Blais, Johannie. (2013). Installation collaborative réalisée par le bais de la poste autour d'un savoir-faire traditionnel : le tricot. (Mémoire de maîtrise). Université du Québec à Montréal.

  • La Brie, Guillaume. (2008). Manipulation des conditions de vision de l'oeuvre dans une stratégie installative visant la symbiose entre l'objet, le lieu et le regardeur. (Mémoire de maîtrise). Université du Québec à Montréal.

  • Bergeron, Danièle. (2005). Le quotidien comme lieu de résistance dans une pratique de l'installation. (Oeuvre). Université du Québec à Montréal.

  • Dion, Pierre. (2003). Les objets-comédiens ou le jeu dans ma pratique de l'installation: les impressions éprouvées en présence des objets fonctionnels d'usage courant. (Oeuvre). Université du Québec à Montréal.

  • Gosselin, Claire-Marie. (2003). La trace du corps comme expression contemporaine du sacré dans une pratique multidisciplinaire. (Oeuvre). Université du Québec à Montréal.

  • Toutant, Dominique. (2002). Les images et les discours sur l'art dans l'espace culturel: l'ouverture d'un espace créatif dans le cadre d'une installation. (Oeuvre). Université du Québec à Montréal.

  • Tessier, Philippe. (2001). BALISE ET VALISE L'INSTALLATION COMME LIEU TRANSITOIRE: REALISATION DE PROJET UTOPIQUE. (Oeuvre). Université du Québec à Montréal.