Bannière Faculté des arts École des arts visuels et médiatiques

 

 

David Tomas est artiste et anthropologue. Sa production en arts visuels et médiatiques prend sa source dans la critique postérieure aux pratiques « néo-académiques » des années 70 et aborde diverses facettes des disciplines de l’art conceptuel. Au cours des trente dernières années, son travail traite en particulier de la nature et des fonctions des différentes formes de savoir qui sont créées aux confluents de l'histoire de l'art contemporain, de l’histoire et de l’anthropologie des médias et des cultures et transcultures des technologies de l’image. Dans son œuvre visuelle et également dans ses écrits, Tomas examine les rapports de l’art en tant que discipline fonctionnant en tension avec les autres disciplines qui constituent la matrice traditionnelle du savoir universitaire. Son travail récent explore ces questions et ces tensions du point de vue des rapports entre les modes d’exposition et les pratiques non conventionnelles et post-institutionnelles. Tomas a également produit des œuvres théoriques sur l’art et l’université, les espaces interculturels de contact, la photographie, les nouvelles technologies et les arts médiatiques.

photo

David Tomas

Unité : École des arts visuels et médiatiques

Poste : Professeur

Langues : Français / Anglais

Courriel : tomas.david@uqam.ca

Téléphone : (514) 987-3000 poste 4963

Local : J-R964

 

Informations générales

Cheminement académique

-Études post-doctorales, History of Consciousness Programme, University of California, Santa Cruz.
-Doctorat (Anthropologie), Université McGill, Montréal, Québec.
-Maîtrise en Histoire des sciences, Institut d'histoire et de sociopolitique des sciences, Université de Montréal.
-M.F.A., Studio (multimedia), Université Concordia, Montréal.
-Painting Diploma, City and Guilds of London Art School, London, England.

Liens d’intérêt

Projets de recherche en cours

  • La production d'un nouveau type d'oeuvre d'art méta-économique et une série d'expositions 3D méta-économiques basés sur la vente aux enchères d'importantes oeuvres d'art en Europe et en Amérique du Nord. FRQSC, 2016-2019

Affiliations externes principales

Enseignement et supervision

Cours

Direction de thèses et de mémoires (Depuis 2006) et d’essais doctoraux (depuis 2014)

  • Benech, Marie (2011) La musitopogénie : l'exploration d'un processus intérieur de visualisation, à travers une pratique du chant In Situ et de l'installation. (Oeuvre). Université du Québec à Montréal.

  • Desnoyers, Rose (2005) Archéologie et représentation d'erreurs dans la broderie populaire à petit point reproduisant des peintures de maîtres européens. (Oeuvre). Université du Québec à Montréal.

  • Gongora, Roméo (2005) Le dédoublement dans l'allégorie à travers une pratique du dessin et de la vidéo. (Oeuvre). Université du Québec à Montréal.

  • Tremblay, Stéphane (2005) Le simulateur de réalité artistique: une remise en question symbolique de l'enseignement univeristaire des arts visuels. (Oeuvre). Université du Québec à Montréal.

  • Abdalian, Houri (2005) Une investigation synesthésique de la nature morte par une transposition numérique de l'objet en élément sonore dans le contexte d'une installation multimédia. (Oeuvre). Université du Québec à Montréal.

  • Petitclerc, Anita (2005) Une enquête vidéographique du corps de la chercheure engagé dans l'exploration de nature phénoménologique du passage à l'acte de création.. (Oeuvre). Université du Québec à Montréal.

  • Pavlov, Pavel (2004) Processus de prise de vue et sérialité dans la représentation photographique du paysage: l'Ile Notre-Dame entre site historique et parc générique. (Oeuvre). Université du Québec à Montréal.

  • Lana de Paula Lopes, Marcio (2004) Une interprétation audiovisuelle de la proposition 3.203 du tractatus logico-philosophicus de Ludwig Wittgenstein.. (Oeuvre). Université du Québec à Montréal.

  • Bergevin, David (2004) Mémoires fragmentées: recherche d'identité dans le récit familial par le biais d'une installation interactive multimédia. (Oeuvre). Université du Québec à Montréal.

  • Brouillard, Matthieu (2003) L'isoloir à cannibales: brouillage syntaxique et mise en scène de l'incertitude en photographie. (Oeuvre). Université du Québec à Montréal.

  • Léonard, Emmanuelle (2002) Redéfinition de la notion de distanciation dans une pratique contemporaine de la photographie documentaire. (Oeuvre). Université du Québec à Montréal.

Publications
  • Tomas, D. (2014). Black Maria (2008–2009) : The Film that Never Was. Dans O. Asselin, S. Leblanc et D. Tomas (dir.). Menlo Park 3 : machines uchroniques (p. 84–109). Québec : Les Presses de l'Université de Laval.
    Notes: (Exposés et propositions pour un film d’animation intitulé Black Maria.).
  • Tomas, D. (2014). Dead End, Sophisticated Endgame Strategy, or a Third Way? Institutional Critique’s Academic Paradoxes and Their Consequences for the Development of Post-Avant-Garde Practices. Dans M.J. Léger (dir.). The Idea of the Avant Garde And What It Means Today (p. 18–23). Manchester (U.K.) : University of Manchester Press.
  • Tomas, D. (2013). On method : beer mats and emails, sketches and anecdotes. Sophie Bélair Clément : des formes d’égale résistance (p. 14–31). Luxembourg : Ed. Casino Luxembourg - Forum d'art contemporain.
    Notes: exposition "Des formes d’égale résistance" Casino Luxembourg
  • Tomas, D. (2012). Artist : Identity in Mutation. Dans D. Tomas (dir.). Escape velocity : alternative instruction prototype for playing the knowledge game. Montréal : Wedge Publication.
  • Tomas, D. (2012). From a Relational History of Media to a Network- and Interval-Based Theory of Photographic Communication. Dans J.-E. Lundström et L. Stoltz (dir.). Thinking Photography – Using Photography. Stockholm (Sweden) : Centrum för Fotografi/Centre for Photography.
  • Tomas, D. (2012). Live rightly, die, die : Anatomy of an Exhibition. Dans D. Tomas et F. Choinière (dir.). Live rightly, die, die (p. 7–26). Montréal : Dazibao.
  • Tomas, D. (2011). Anonymous Monuments to the Ordinary Man and Woman : The Strange Case of Berlin’s Amplemännchen. Dans J.-M. Léger (dir.). Culture and contestation in the new century. Bristol : Intellect Ltd.
  • Tomas, D. (2011). Circuits, fusion, convergence et distorsions du temps et de l’espace : dimensions de violence dans l’histoire des médias, de l’âge de la vapeur à l’ère de la photographie. Dans M. Garneau, H.-J. Lusebrink et W. Moser (dir.). Enjeux interculturels des medias : Alterites, transferts et violences (p. 37–61). Ottawa : Presses de l'Université d'Ottawa.
  • Tomas, D. (2011). Feedback and Cybernetics : Reimaging the Body in the Age of the Cyborg. Dans S. Giddings et M. Lister (dir.). The new media and technocultures reader. Abingdon ; New York : Routledge.
  • Tomas, D. (2011). From a Post-Edison Time Machine to New Media Histories : Speculative Drawings, Uchronic Spaces of Graphic Propositions, and Time Travel. Dans A. Oberhuber, O. Asselin et S. Mariniello (dir.). L'ère électrique = The electric age (p. 113–127). Ottawa : Presses de l'Université d'Ottawa.
  • Tomas, D. (2010). Construire une maquette. Dans L. Johnstone et P. Ursprung (dir.). Les lendemains d'hier. Montréal : Musée d'art contemporain de Montréal.
  • Tomas, D. (2010). The Dilemma of Categories and the Overdetermination of a Business Practice : N. E. Thing Co. at the National Gallery of Canada, Ottawa, June 4-July 6, 1969. Dans V. Bonin et M. Thériault (dir.). Documentary protocols / Protocoles documentaires (1967-1975). Montréal : Galerie Leonard et Bina Ellen, Université Concordia.
  • Cambrosio, A. et Tomas, D.(interviewé). (2009). Alberto Cambrosio intervjuu David Tomas 'ga. Dans P. Linnap (dir.). Silmakirjad 2 (p. 88–99). Tartu : Tartu Kõrgem Kunstikool.
  • Tomas, D. (2009). Fotografilisest pildist postfotografilise praktikani : silma postoptilise ökologia pole. Dans P. Linnap (dir.). Silmakirjad 2 : tõlketekste visuaalkultuurist, nüüdiskunstist ja fotograafiast (p. 100–111). Tartu : Tartu Kõrgem Kunstikool.
  • Tomas, D. (2008). Des limites dans l’art. Dans T. Clark, D. Tomas, M. Thériault et E. Ralickas (dir.). Tim Clark : reading the limits : works / oeuvres 1975-2003. Montréal : Galerie Leonard et Bina Ellen, Université Concordia.
  • Tomas, D. (2008). Les futurs de L’oeil : Vertov/Farocki sur la vision machine. Dans M. Thériault et H. Farocki (dir.). Harun Farocki : one image doesn't take the place of the previous one. Montréal : Galerie Leonard et Bina Ellen, Université Concordia.
  • Tomas, D. (2008). The Threshold of an Interface : Ilya Kabakov’s Looking up, Reading the Words (1997). Dans O. Asselin, J. Lamoureux et C. Ross (dir.). Precarious visualities : new perspectives on identification in contemporary art and visual culture (p. 180–197). Montréal : McGill-Queen's University Press.
  • Tomas, D. (2008). Épilogue : La complexité et les limites contemporaines de l’art. Dans T. Clark, D. Tomas, M. Thériault et E. Ralickas (dir.). Tim Clark : reading the limits : works / oeuvres 1975-2003. Montréal : Galerie Leonard et Bina Ellen, Université Concordia.
  • Tomas, D. (2007). Notes on the Relationship Between an Automatic Narrative and its Mechanical Logic : Dziga Vertov’s The Man with a Movie Camera and Michael Snow’s De La (1969-1972). Dans N. Benoît (dir.). Dispositifs audio vidéo et enjeux narratifs = Audio video apparatus-narrative stakes. Montréal : Éditions de L’École des arts visuels et médiatiques de l’UQÀM.
    Notes: collection Nouvelles formes narratives et création audio-vidéo = New forms of narrative and audio-video practice, notebook 7
  • Tomas, D. (2007). The Technophilic Body : On Technicity in William Gibson’s Cyborg Culture. Dans D. Bell et B.M. Kennedy (dir.). The Cybercultures reader (2e édition). London ; New York : Routledge.
  • Tomas, D. (2004). The Incubator. Dans D. Tomas (dir.). Beyond the Image Machine : A History of Visual Technologies. London : Continuum.
  • Tomas, D. (2004). Vers un nouveau laboratoire des sens et modèle de l’interface human-machine. Dans D. Tomas (dir.). Beyond the Image Machine : A History of Visual Technologies. London : Continuum.
  • Tomas, D. (2003). The Enigma of an Improbable Exchange : Yves Gaucher and Conceptual Art. Dans S.G. Marchand, Y. Gaucher et R. Bellemare (dir.). Yves Gaucher. Montréal : Musée d'art contemporain de Montréal.
  • Tomas, D. (2003). Vers un nouveau laboratoire des sens et modèle de l’interface human-machine. Dans L. Poissant (dir.). Interfaces et sensorialité (p. 151–174). Québec : Presses de l'Université du Québec.
  • Tomas, D. (2002). On the Imagination’s Horizon Line : Uchronic Histories, Protocybernetic Contact and Charles Babbage’s Calculating Engines. Dans B. Clarke et L.D. Henderson (dir.). From energy to information : representation in science and technology, art, and literature. Stanford : Stanford University Press.
  • Tomas, D. (2000). The Technophilic Body : On Technicity in William Gibson's Cyborg Culture. Dans D. Bell et B.M. Kennedy (dir.). The Cybercultures reader. London : Routledge.
  • Tomas, D. (1999). Notes Toward an Underground Practice. Dans J.-P. Gilbert, S. Gilbert et L. Johnstone (dir.). So, to Speak. Montréal : Artextes Editions.
  • Tomas, D. (1999). The Incubator. Dans R. Majzels, D. McGrath, J. Randolph, C. Tougas et F. Choinière (dir.). Deviant Practices. Montréal : Dazibao.
  • Tomas, D. (1996). An Identity in Crisis : The Artist and New Technologies. Dans J. Berland, W. Straw et D. Tomas (dir.). Theory Rules (p. 195–222). Toronto ; Buffalo : YYZ Books ; University of Toronto Press.
    Notes: Version revisée et augmentée de "The Bioapparatus : Reflections Beyond the Interface of Theory and Practice". Dans Catherine Richards et al. (rédacts.) (1991). Virtual Seminar on the Bioapparatus. Banff : Banff Center for the Arts, p. 117-120.
  • Tomas, D. (1996). From the Photograph to Postphotographic Practice. Dans T. Druckery (dir.). Electronic Culture : Technology and Visual Representation. New York : Aperture.
  • Tomas, D. (1996). Introduction. Dans J. Berland, W. Straw et D. Tomas (dir.). Theory Rules. Toronto ; Buffalo : YYZ Books ; University of Toronto Press.
  • Tomas, D. (1995). Art, Psychasthenic Assimilation and the Cybernetic Automaton. Dans C.H. Gray (dir.). The Cyborg Handbook (p. 255–266). New York : Routledge.
    Notes: traduction en français publiée dans Louise Poissant (rédact.). Esthétiques des arts médiatiques, tome 2. Québec : Les Presses de l'Université du Québec, 1995.
  • Tomas, D. (1995). Feedback and Cybernetics : Reimaging the Body in the Age of Cybernetics. Dans M. Featherstone et R. Burrows (dir.). Cyberspace/cyberbodies/cyberpunk : cultures of technological embodiment (p. 21–43). London : Sage.
    Notes: Publication du livre du numéro spécial Body & Society dans Cyberspace/Cyberbodies/Cyberpunk
  • Tomas, D. (1995). L‘art, l'assimilation psychasthénique et l'automate cybernétique. Dans L. Poissant (dir.). Esthétique des arts médiatiques, tome 2 (p. 365–382). Sainte-Foy : Presses de l'Université du Québec.
    Notes: Traduction en français de "Art, Psychasthenic Assimilation, and the Cybernetic Automaton".
  • Tomas, D. (1994). Feedback and Cybernetics : Reimaging the Body in the Age of the Cyborg. Dans J. Murray (dir.). Technology and culture : working papers in the humanities 2 (p. 53–103). Windsor : Humanities Research Group, University of Windsor.
    Notes: Versions revisées et publiées dans Body & Society, 1-3/4, 1995 (numéro spécial dans Cyberspace/Cyberbodies/Cyberpunk).
  • Tomas, D. (1994). Manufacturing Vision : Kino-Eye, The Man with a Movie Camera and the Perceptual Reconstruction of Social Identity. Dans L. Castaing-Taylor (dir.). Visualizing theory : selected essays from V.A.R., 1990-1994. New York : Routledge.
  • Tomas, D. (1991). Old Rituals for New Space : Rites de Passage and William Gibson's Cultural Model of Cyberspace. Dans M. Benedikt (dir.). Cyberspace : first steps (p. 31–47). Cambridge, MA : MIT Press.
  • Tomas, D. (1991). Tools of the Trade : The Production of Ethnographic Observations on the Andaman Islands, 1857-1922. Dans G.W. Stocking Jr. (dir.). Colonial situations : essays on the contextualization of ethnographic knowledge (p. 75–108). Madison : University of Wisconsin Press.
    Notes: collection History of anthropology, 7
  • Tomas, D. (1990). Photography and Semiotics. Dans T.A. Sebeok et J. Umiker-Sebeok (dir.). The semiotic web, 1989 (p. 663–688). Berlin : Mouton de Gruyter.
  • Tomas, D. (2010). Animating the Document, Performing the Spectator: “Tim Clark. Reading the Limits” 2008 / Quand le document s’anime et que le spectateur performe : Tim Clark. Reading the Limits (2008). Ciel Variable, 86, 8–16. Récupéré de http://id.erudit.org/iderudit/63736ac.
  • Tomas, D. (2010). To buy a work at auction and to display it in one’s home. The Shadowfiles.
  • Tomas, D. (2009). Programming and Reprogramming Artworks : A Case of Painting and Practicing Conceptual and Media Art by Other Means. Intermédialités, 13, 89–113. http://dx.doi.org/10.7202/044042ar.
    Notes: Programmer Programming sous la direction de Suzanne Leblanc
  • Tomas, D. (2005). Notes Toward a Metropolis for the Twilight of a Mind. Public, 32.
    Notes: numéro spécial : Urban Interventions
  • Tomas, D. (2000). Smart Bomb. Public, 20, 63–64.
    Notes: sections réimprimées de "Polytechnical Observation: An Artistic and Popular Response to Political Events in the Age of The Smart Bomb", Public 6, p. 141-154. Thème : Lexicon : 20th Century A.D.
  • Tomas, D. (1997). Virtual Reality and the Politics of Place. The Difference Engine, 4.
  • Tomas, D. (1996). Aspects of Touch in Contemporary Art. Public, 13, 10–13.
    Notes: Introduction à un numéro spécial portant sur des aspects du toucher en art contemporain
    Obtenir ce livre à l'UQAMObtenir "Aspects of Touch in Contemporary Art" aux bibliothèques de l'UQAM
  • Tomas, D. (1996). Echoes of Touch and the Temptations of Scientific Representations. Public, 13, 103–117.
    Notes: Numéro spécial sur des aspects du toucher en art contemporain. Révisé et publié. Chapitre 2 dans Beyond the Image Machine: A History of Visual Technologies. London: Continuum, 2004
    Obtenir ce livre à l'UQAMObtenir "Echoes of Touch and the Temptations of Scientific Representations" aux bibliothèques de l'UQAM
  • Tomas, D. (1992). Polytechnical Observation : An Artistic and Popular Response to Political Events in the Age of the Smart Bomb. Public, 6, 141–154.
    Notes: Thème : Violence. Sections réimprimées sous le titre ‘Smart Bomb’ dans Public, No. 20, 63-64. Thème : Lexicon: 20th Century A.D.
    Obtenir ce livre à l'UQAMObtenir "Polytechnical Observation : An Artistic and Popular Response to Political Events in the Age of the Smart Bomb" aux bibliothèques de l'UQAM
  • Tomas, D. (1990). Collapsing Walls or Puffing, Smoking Sea-monsters? Ambient Sonic Spaces, Aural Cultures, Marginal Histories. Public, 4-5, 125–139.
    Notes: Thème : Son
    Obtenir ce livre à l'UQAMObtenir "Collapsing Walls or Puffing, Smoking Sea-monsters? Ambient Sonic Spaces, Aural Cultures, Marginal Histories." aux bibliothèques de l'UQAM
  • Tomas, D. (1989). The Look of Postcolonialism: The Automobile as Display Technology. Provincial Essays, 8, 55–64.
    Notes: Thème : Shifting Fields: Images of Colonialism and the Look of the Postcolonial.
  • Tomas, D. (2009). David Tomas, Interview etc. Dans P. Linnap (dir.). Silmakirjad 2 : tõlketekste visuaalkultuurist, nüüdiskunstist ja fotograafiast. Tartu : Tartu Kõrgem Kunstikool.
  • Tomas, D. et Bergevin, D. (2000). The Encoded Eye : the Archive and its Engine House. Récupéré de http://www.cddc.vt.edu/encodedeye/
    Notes: 1998-2000
  • Tomas, D. (1997). Drawings and Parasitic Imaging Systems. Sites of the Visual. Windsor : Art Gallery of Windsor.
  • Tomas, D. (1997). Memoirs of a Trainspotter. Track Records. Oakville : Oakville Galleries.
  • Tomas, D. (1995). Eccentric Objects. Hoarders, Packrats, Connoisseurs : Collecting Edmonton, A Passion Show. Edmonton : Edmonton Art Gallery.
  • Tomas, D. (1994). Thresholds of Identity. Chemical Skins. Oakville : Oakville Galleries.
    Notes: ‘Thresholds of Identity’ a remporté le prix 1995 Inco Contemporary Curatorial Writing Award de l’Ontario Association of Art Galleries.
Communications
  • Voir curriculum vitae
Réalisations
  • Remote Exhibitions (2010- )
  • Invisible Exhibitions (2010- )
  • Retrospective Exhibitions (2010- )
  • Lot 94 (2015), dans POPPOSITIONS 2015, Brussels (2015)
  • Study for This is Tomorrow II (2014), La Mirage, Montréal (2014/2015)
  • This is Tomorrow (2014), dans La Biennale de Montreal, Montreal (2014)
  • Consigned for Auction I & II, Artexte, Montréal (2013)
  • 1000 Seconds (1974), dans Continental Drift. Konzeptkunst in Kanada: Die 1960er und 70er Jahre,' Badischer Kunstverein, Karlsruhe, Germany (2013)
  • Projections 2006-2010, Oboro, Montréal (Expo solo, 2013)
  • Live rightly, die, die, Dazibao/Cinémathèque québécoise, Montreal (2012)
  • Auteur : Live rightly, die, die, Montréal: Dazibao (2012)
  • Auteur : Escape Velocity: Alternative Instruction Prototype for Playing the Knowledge Game. Montréal : Wedge Publication (2012)
  • 1000 Seconds (1974), dans Traffic: Conceptual Art in Canada ca. 1965 to 1980. Justina M. Barnicke Gallery, Toronto, Vancouver Art Gallery, Art Gallery of Alberta, Leonard and Bina Ellen Art Gallery, Montréal, and Dalhousie Art Gallery, Halifax (2010-2012)
  • Red Chair (2005-2010), dans Les lendemains d'hier, Musée d'art Contemporain de Montréal, Montreal (2010)
  • Dear Sol (2011), dans `An exchange with Sol LeWitt,' Mass MoCA (2011)
  • Matrix for Yellow Light (2004-2005), dans `Résonance. Le Projet corps électromagnétiques,' Montréal, Oboro, Montréal, avril 2005; ZKM (Karlsruhe, Allemagne) 07/05; Conde Duque Medialab, Madrid, 01/06; V2/TENT, Rotterdam, 03/06; Museum Ludwig, Budapest, 07/06; Maison européenne de la Photographie/Festival @Outsiders, Paris, 09/06 (2005-­¿2006)
  • Auteur/concepteur : The Encoded Eye, the Archive, and its Engine House. Montréal : VRML CD-ROM d'artiste (1998-2001)
Prix et distinctions
  • Claudia De Hueck Fellowship in Art and Science, Musée des beaux-arts du Canada, Ottawa (2001-2002)
  • Bourse de recherche, professeur invité, Department of Visual Arts, Goldsmiths College, University of London (1997)
  • Inco Contemporary Curatorial Writing Award de l'Ontario Association of Art Galleries (1995)
  • Andrew W. Mellon & Pew Charitable Trust Fellowship octroyée en critique de l'art contemporain. California Institute of the Arts, Santa Clarita, California (1994-1995)
  • Chercheur postdoctoral, History of Consciousness Programme, University of California, Santa Cruz (1987-1989)