• Atelier de peinture

Stephen Schofield

 STEPHEN SCHOFIELD

Mes intérêts en sculpture, comme en dessin, sont centrés sur la représentation implicite ou explicite du corps humain par rapport à l’espace qu’il contient et à l’espace dans lequel il est contenu. Entre ces deux espaces se trouve une membrane, matérielle ou métaphorique, qui m’intéresse particulièrement parce qu’elle me permet de contempler la porosité, l’étanchéité, la vulnérabilité et la résistance du corps, aussi bien que sa charge érotique ou humoristique.

Après avoir travaillé plus de trente ans avec l’argile et la cire, j’ai récemment approfondi mon approche du corps humain en explorant différentes façons de le représenter grâce à de nouveaux matériaux plastiques et des procédés innovants de moulage. Dans mon rapport à la matière, je tâche de créer des liens étroits entre les matériaux, les procédés et l’image du corps. Je considère la matière comme une substance articulée, pleine de structures à dévoiler.

Dans tous mes projets, je propose une forme de poésie dont les moyens sont maîtrisés et je souhaite que le spectateur partage le plaisir que j’éprouve à explorer la matière et les mouvements de la figure humaine dans l’espace.

Professeur

Photo de Stephen Schofield
Téléphone : (514) 987-3000 poste 7085
Local : J-4030
Langues : Français, Anglais
Liens d'intérêt
Informations générales

Projets de recherche en cours

Enseignement
Réalisations
  • Ici et maintenant, oeuvre d'art publique, École Bois-Franc-Aquarelle / édifice Bois-Franc, ensemble de quatorze sculptures suspendues dans l'entrée principale. 2012-2013
  • Horizons lointains, oeuvre d'art publique, Stade Uniprix du parc Jarry, trois sculptures à l'extérieur au carrefour du parc, Montréal. 2011-2012
Distinctions
  • Prix Louis Comtois, prix d'excellence de la Ville de Montréal (Montréal 2005)

Directions de thèses et mémoires

Mémoires
Oeuvres
  • Bolduc, Catherine (2005) Enchantement et dérision: détournement d'objets de pacotille par des sources lumineuses dans une pratique sculpturale. (Oeuvre). Université du Québec à Montréal.
  • Yates, Myriam (2005) Elaboration des rapports médiatiques entre le sujet et l'artiste dans une captation vidéographique redéfinissant les limites du privé et du public. (Oeuvre). Université du Québec à Montréal.
  • Préfontaine, Catherine (2003) La visualisation du non-visuel: l'acuité perceptive exacerbée en dessin-peinture. (Oeuvre). Université du Québec à Montréal.
  • Brulotte, Chantal (2001) Autour de la vulnérabilite: une pratique en sculpture. (Oeuvre). Université du Québec à Montréal.
  • Scholes, Douglas (2001) Instabilité, actions routinières, transformation et entretien dans le quotidien à travers la sculpture et l'installation. (Oeuvre). Université du Québec à Montréal.

L’École des arts visuels et médiatiques

Partie intégrante de la Faculté des arts de l’UQAM, qui regroupe les études en musique, danse, théâtre, design, littérature et histoire de l’art, l’École des arts visuels et médiatiques s’est donné le mandat de renouveler et de transmettre, au sein de la société québécoise, la vitalité des savoirs émergents de la pratique de l’art et de la pensée sur l’art.

Suivez-nous

Coordonnées

École des arts visuels et médiatiques
Local J-4075
405, rue Sainte-Catherine Est
Montréal (Québec) H2L 2C4